Augmenter la taille des caractèresRéduire la taille des caractèresEnvoyer à un amiImprimer la pagePartager sur FacebookPartager sur twitter

Base adresse nationale

Contexte

Les communes de Normandie doivent faire face à 2 problématiques pour contribuer à la constitution de la Base adresse nationale (BAN)  :

  • géolocalisation : associer les coordonnées géographiques des bâtiments à leur adresse sémantique (sans associer de données personnelles, il est utile de le préciser pour nos lecteurs). Il s'agit de créer des bases adresses locales, toutes structurées de la même manière (format BAL1.2) pour qu'elles soient agrégeables dans la Base adresse nationale.
  • renommage : il y a eu un très fort mouvement de fusion de communes en Normandie, ce qui a généré de nombreux homonymes d'adresses (rue de l'école, rue de l'Eglise). Les systèmes d'information ne peuvent pas  distinguer les positions différentes de 2 adresses homonymes. Et aujourd'hui tous les services publics, administrations, entreprises ont besoin de disposer d'adresses fiables, uniques, univoques et géolocalisées pour rendre le meilleur service aux administrés (connexion aux réseaux électriques, gaz, fibre, téléphone, livraisons des colis, gestion des secours...).  

Le projet

<div style="width: 100%;"><div style="position: relative; padding-bottom: 50.33%; padding-top: 0; height: 0;"><iframe frameborder="0" width="1198" height="603" style="position: absolute; top: 0; left: 0; width: 100%; height: 100%;" src="https://view.genial.ly/5fec96d5a666f40d7dc6f2cc" type="text/html" allowscriptaccess="always" allowfullscreen="true" scrolling="yes" allownetworking="all"></iframe> </div> </div>

La constitution de la Base adresse nationale se fait par assemblage des bases adresses locales créées par les communes. Celles-ci doivent avoir toutes le même format d'échange (BAL1.2)  pour être interopérables avec la BAN. Au niveau national, la Direction Interministérielle du numérique (DINUM) et l'Agence nationale pour la cohésion des territoires (ANCT) pilotent la gestion de la BAN, qui évolue pour tenir compte des besoins des réutilisateurs.

La CRIGE Normandie incite toutes les communes normandes à vérifier la qualité de la géolocalisation de leur base adresse locale et à mener le cas échéant, des actions de renommage.

Les projets d'adressage peuvent nécessiter un accompagnement de proximité. C'est pourquoi la CRIGE incite les structures dotées de compétence en géomatique à aider les communes de leur territoire. La CRIGE a également produit, en partenariat avec le Centre Nationale de Formation de la Fonction Publique territoriale (CNFPT) et le portail de l'information géographique en Pays de la Loire (GEOPAL), un MOOC sur France Université Numérique, qui a vocation à rassembler la connaissance sur le sujet afin d'aider les communes et les structures accompagnantes à réaliser des bases adresses locales interopérables avec la base adresse nationale.

Le projet BAN en schéma :

 

 

Vous souhaitez visualiser la Base adresse nationale sur votre commune ? Rien de plus facile, notez les premières lettres du nom de votre commune dans le moteur de recherche de la page d'accueil du site officiel adresse.data.gouv.fr

Le GT adresse de la CRIGE Normadie


Il est composé d'une trentaine de partenaires. Les réunions ont lieu 3 à 4 fois par an.
Ce groupe rassemble l'information sur l'adresse, suit les évolutions des Bases adresses locales en Normandie. Il aa our objectif de faciliter l'action des structures accompagnantes sur l'adresse en Normandie.

Il est à l'origine de la production de la saison 1 du MOOC sur la gestion des adresses par les communes.

 

MOOC Saison 2 bientôt en ligne